Dans son travail, Martine Bélanger, poursuit et approfondit une démarche unique et tout à fait originale; en s’inspirant de leurs formes et de leurs textures, elle transforme des roches en tissus. Ainsi, une fois sculptés et polis, l’albâtre, la serpentine, la stéatite et le marbre deviennent, par sa magie, des vêtements légers et hautement expressifs. La pierre épouse et dévoile les formes d’un corps dont l’observateur ne voit que les vêtements. Or, la force de l’œuvre réside dans l’expressivité et l’éloquence des formes présentées par l’artiste.

Cette expressivité interpelle chaque observateur et c’est parce qu’elle veut rompre avec ce que la société et la publicité imposent en terme d’image du corps, que l’artiste a choisi de donner à l’observateur la possibilité de pouvoir puiser dans sa propre expérience pour voir « son » personnage à lui. Parce qu’elle a beaucoup de respect pour l’observateur, l’artiste sait qu’à travers leurs yeux., ses personnages s’animeront et prendront vie. Des hommes et des femmes d’aujourd’hui, nos contemporains, captés dans des scènes du quotidien.

Ces personnages de pierre sont décoratifs certes et appellent à la contemplation, mais ils rappellent aussi, qu’indéniablement, nous sommes captifs de corps qui possèdent tant de limites mais que notre esprit, elle n’en a aucune.

(819) 849-7168