J’ai très tôt été captivé, le terme est juste, par la matière minérale qui souvent me faisait vivre l’étonnement d’une interrogation inattendue, têtue et un peu angoissante : celle du rapport entre le vivant, moi, et ce qui était convenu du silence de la pierre .C’est cette relation que je poursuis maintenant, concrètement, en travaillant/sculptant ce rapport dont je me doutais bien pourtant qu’il avait sens et chemin. Ce n’est que récemment que le Synchronisme de la vie m’a conduit à sculpter, découvrant ainsi qu’il me fallait travailler moi-même la pierre pour répondre à cette interrogation qui m’interpelle. Je suis ébloui par les sculptures accomplies par les sculpteurs, ces mille réponses en forme d’art, cet autre chemin que j’entreprends pour poursuivre ma démarche, pour en arriver à dialoguer avec la pierre. Je pose donc, à mon tour, mes propres interrogations à la pierre…mais c’est un prétexte pour qu’elle m’enseigne sa complicité.

(514) 723-4189